Législatives 2017-Seynabou GAYE Touré à Keur Dioba à quelques heures de la fin de la campagne électorale.

(F.ND)Législatives 2017-Seynabou GAYE Touré à Keur Dioba à quelques heures de la fin de la campagne électorale.

Réplique: Que les rapaces qui survolent le toit d’Adji DIATTA regagnent leur nid.

SANYO DIGITAL CAMERA

(F.ND)Réplique: »Que les rapaces qui survolent le toit d’Adji DIATTA regagnent leur nid ».

Depuis quelques temps, des rumeurs fomentées par des responsables « jamais gagnants » de l’APR,faisant état de la démission d’Adji DIATTA circulent à Thiès.

Des responsables persécutés au fond du cœur  par les victoires de cette dame, des deux centres de vote les plus importants de la zone Ouest(Route de Dakar II et Thiès-Nône), manigancent des coups fourrés, pour déstabiliser cette paisible dame, qui ne pense qu’à gagner pour l’apr; pour la satisfaction de son Président « Macky SALL ».

Le constat à l’apr de Thiès, ce sont les nuls qui sont favorisés, aux dépends de ceux qui travaillent. Ce qui est dangereux pour un parti politique, qui n’est qu’à quelques mois du scrutin présidentiel. Car si les frustrés plient bagages, ça risque de faire basculer la balance. Si les responsables politiques qui sont là font les con,dores pachas, que le président de la république règle cette affaire de clanisme.

« Je suis dans l’apr. Je n’ai jamais penser sortir de l’apr surtout à une heure où le sérieux est de rigueur.Mon seul souci, c’est de gagner le soir du 30 juillet 2017. Je demande à ces responsables de se calmer et de savoir que ce n’est pas à cause d’eux que je suis venue à l’apr »LAWLA THIAT ». Qu’ils se taisent et aident à gagner. Je l’ai dit « Mackou ». 

Madame DIA, Adji DIATTA LA GAGNEUSE.

Législatives 2017:Meeting d’Oumou DIA DIALLO, qui appelle les troupes à la victoire

SANYO DIGITAL CAMERA
(FDI).Législatives 2017:Meeting d’Oumou DIA DIALLO, qui appelle les troupes à la victoire.

LEGISLATIVES 2017 : « Le PUR n’avait jamais voté pour nous et nous avons toujours gagné » (Alé LÔ CANDIDAT)

0
SANYO DIGITAL CAMERA

LEGISLATIVES 2017 : « Le PUR n’avait jamais voté pour nous et nous avons toujours gagné » (Alé LÔ CANDIDAT)

Tivaouane, 24 juil (APS)-Le maire de Taïba et président de la zone 4, Alé NDIAYE, n’a pas lésiné sur la défaite de  PUR que beaucoup  redoute.

« Le PUR n’a jamais voté pour nous et nous avons  toujours gagné. Raison pour laquelle ceux qui spéculent sur une victoire probable de ce parti, se trompent  et ignorent  les réalités du terrain », réplique Alé LÔ.

« J’ai fait  27 de carrière politique, 4 mandats parlementaires et 2 locales. Donc, je peux quand même savoir, si BBY va s’en sortir ou pas. Même s’il y a quelques postes de résistance, ce qui ne peut manquer. Nous gagnerons haut la main ces élections législatives », a lancé Mr LÔ.

Toujours selon, le maire de Taïba Ndiaye : A une semaine du vote, l’espoir  est permis. Il pense que raisonnablement  et globalement, un résultat qui tourne  autour de 70 % à 75% pour le BBY. Dans les  zones de pointe comme Taïba Ndiaye, Mérina Dakhar où il y a la tête de liste départementale Aymérou NGINGUE, la victoire est assurée.

Il souligne que dans le département de Tivaouane, il n’a été constaté aucune violence par rapport à certaines zones du pays, où la violence est maitresse.

Il a aussi misé sur le ralliement de Khady DIOP à une semaine des élections. Une femme de développement qui vient du PDS  et draine beaucoup de monde. Avec sa venue, Mr LÔ espère un très bon résultat, assure-t-il.  

S’agissant des lois votées  et fustigées par certains candidats. Il ne s’y est attardé. Car pour lui, toutes les bonnes lois  pour les Sénégalais seront votées. Il n’y a pas de mauvaises, mais  des lois  qui n’arrangent  pas une certaine frange de l’opposition. FDI/

SANYO DIGITAL CAMERA

Législatives 2017 : La tête de liste « Femme » de BBY du département de Tivaouane

SANYO DIGITAL CAMERA

 

Législatives 2017 : La tête de liste « Femme » de BBY du département de Tivaouane ; Fatou SENE appelle à la prudence. (Candidate)

Tivaouane, 23 juil(APS)-  La tête  de liste « femme » de  BBY du département de Tivaouane, Fatou SENE contrairement à ceux qui prédisent  la victoire de BBY le soir du 30 juillet, est prudente quant aux résultats des élections législatives.

« Je ne dirai pas que nous gagnerons les élections, mais  je suis confiante et on verra, le 30 juillet  2017. Nous sommes  en train de faire un travail de fond, pour pouvoir faire la différence. Ensuite la visite du premier ministre dans le département est venue renforcer la confiance des responsables et militants de la coalition » a lancé Mme SENE.

« Pour le changement au sein de l’hémicycle tant prôné par les candidats des autres coalitions ou partis politiques. Je souhaite que tous les projets de lois soient favorables aux populations. Car tout ce qui avantage les Sénégalais pour moi, est toujours  le bienvenu. Mais je ne critiquerai aucune loi, car tout ne peut être rose », souligne-t-elle.

Elle ajoute : « Je suis candidate des Sénégalais, mais surtout des femmes. Je défendrai tout ce qui porte aux intérêts  de la gente féminine » FDI/

 

Cheikh GUEYE; lors du point de presse organisé par les jeunes de Rewmi

0
SANYO DIGITAL CAMERA

Cheikh GUEYE; lors du point de presse organisé par les jeunes de Rewmi

LEGISLATIVES 2017 : En visite à Tivaouane ; le premier ministre, Mouhammad Boune Abdallah DIONNE est rassuré par les investis

0

LEGISLATIVES 2017 : En visite à Tivaouane ; le premier ministre, Mouhammad Boune Abdallah DIONNE  est rassuré  par les investis, que BBY va gagner les législatives dans la commune et le département.

Tivaouane, 22 juil(APS)- Le premier ministre du Sénégal, Mouhammad Boune Abdallah DIONNE est arrivé dans la ville religieuse vers 22 heures 30 minutes.

Il a été accueilli par tous les 6 investis du département de Tivaouane,  Alé LÔ (7e), Yaya DIALLO (24e), Gamou FALL et Cheikh Tidiane DIOUF respectivement  de Fatou SENE ET Aymérou NGUINGUE. Par l’ancien maire El Hadji Malick DIOP, le maire actuel  Mamadou Sy MBENGUE, le ministre Abdou Ndéné SALL, avec une forte mobilisation des troupes par la présidente du conseil départemental Seynabou GAYE Touré.

« Je ne suis pas venu à Tivaouane d’où je suis originaire, pour battre campagne. Mais je suis venu pour que mon papa le Khalife Générale de la famille, Al Amine  prie pour le président Macky SALL, pour un Sénégal de prospérité pour que  le PSE atteigne les cimes », a-t-il bien souhaité.

Il a donné la parole au maire actuel, au ministre, aux  4 investis titulaires et à la présidente du conseil départemental, qui ont tous abondé dans le même sens. Gagner avec la manière le  30 juillet 2017.

Le premier ministre n’a fait aucun discours, si ce n’est vanter le président du Sénégal et son plan émergent. FDI/

Législatives 2017 : La zone 05 du département de Tivaouane travaille pour avoir un résultat fort de 90 %

0
SANYO DIGITAL CAMERA

Législatives 2017 : La zone 05 du département de Tivaouane travaille  pour avoir un résultat  fort  de 90 % pour négocier avec le gouvernement. (Coordonnateur)

Tivaouane, 21 juil (Mont-Rolland) (APS)- Le département de Tivaouane compte 18 collectivités locales. Pour faciliter le travail des coordonnateurs, BBY, le département a été divisé en 05 zones de 03 collectivités de chaque.

Le maire de Mont-Rolland Yves Lamine CISS est le président  du comité électoral communal de Mont-Rolland et coordonnateur de la zone 5 de Tivaouane, composée de Mont-Rolland, Pambal et Notto Gouye Diama.

« Nos trois communes travaillent en collaboration pour avoir le résultat fort de 90 %, qui va peser sur la balance nationale, pour que nous puissions négocier avec le gouvernement  pour avoir de meilleurs postes, car ce n’est pas seulement le  poste de maire qui satisfasse. Si l’objectif est atteint le président de la république doit penser faire quelque chose, comme il le fait pour certains, a-t-il clamé.

Par rapport à l’électorat. Ce que nous avons vu et entendu nous conforte, a-t-il dit.

La stratégie prise, c’est de sensibiliser les populations qui confondent les élections ; de les expliquer comment voter et  éviter  de mettre plus d’un bulletin dans l’enveloppe  a soutenu Mr CISS.

Il a toutefois souligné, que la loi qui  gêne et qui doit être  remplacée, est celle de la parité votée depuis  bien longtemps, qui n’a pas sa raison d’être. Car il suffit de choisir les meilleurs pour équilibrer. FDI/

 

LEGISLATIVES 2017 : « Manko Taxawu Senegaal » tient bien la situation en main et va faire mal le 30 juillet(Coordonnateur)

0
SANYO DIGITAL CAMERA

LEGISLATIVES 2017 : « Manko Taxawu  Senegaal » tient bien la situation en main et va faire mal le 30 juillet(Coordonnateur).

Tivaouane, 20 juil (APS)- Manko Taxawu Senegal tient bien la situation en main et va faire mal le 30 juillet a déclaré son coordonnateur Sidi Ahmet LÔ.

« La situation nous est favorable, car nous  en train  de faire beaucoup de proximités, des caravanes, allons aussi à la rencontre de nos compatriotes pour leurs expliquer l’engagement  que nous avons. Et le  pourquoi qui nous a poussé à vouloir contrer BBY. Changer les choses et  gagner les élections législatives  le soir du 30 juillet   » a-t-il expliqué à l’APS.

MTS est prêt à beaucoup  changer, car dans la marche du pays, il y a beaucoup d’ingratitudes. Tout d’abord la mainmise  du pouvoir  exécutif dans les affaires  judiciaires. La justice dot être indépendante, mais pas ligotée. Car depuis 2012, ce qui se passe dans ce pays est inadmissible, la justice est muselée et manipulée à l’encontre de certaines personnes qu’on emprisonne de tort à travers. Et ça ne peut plus continuer, assure Mr LÔ.

Le premier combat de Manko Taxawu Senegaal s’est de libérer la justice des mains du pouvoir, a-t-il martelé !

Les propositions  de lois que MTS  va mettre sur table. C’est d’abord la dissolution du haut conseil suprême de la magistrature, qui ne doit plus être commandée par le chef de l’état. C’est la magistrature elle-même qui va décider de son sort, pour pouvoir librement juger .Sachant qu’aucune loi n’est au-dessus de l’autre, qu’aucune personne n’est au-dessus de l’autre et que nous sommes tous justiciables. Si cette conclusion est adoptée, tout fautif tel soit son rang rendra compte devant la barre ; a-t-il dit.

« Nous avons 11 engagements  pour la législature et 11 propositions pour refonder l’assemblée nationale. Mais le plus important, c’est  ce cordon lombrical qui  lie le pouvoir à la magistrature doit être tout d’abord coupé par la  treizième législature, avant de s’engager vers les autres, a insisté Mr LÔ.

Il soutient que la fin de ces manipulations judiciaires est plus proche que jamais. FDI/

SANYO DIGITAL CAMERA

Législatives 2017 : La coalition Gagnante/Wattu Senegaal accuse le pouvoir.

0
SANYO DIGITAL CAMERA

Législatives 2017 : La coalition Gagnante/Wattu

SANYO DIGITAL CAMERA

Senegaal accuse le pouvoir d’avoir  ralenti expressément  la distribution  des cartes et de  servir  des bulletins originaux à leurs militants.

Tivaouane, 21 juil-La tête de liste de la coalition Gagnante/ Wattu Senegaal, El hadji Malick Sy GUEYE confiant de vote faite par les populations  sur les 18 collectivités locales qui composent le département de Tivaouane.

Comme tout le monde le constate, il n’y a pas de surprise, c’est le même train-train  dans les rues, les quartiers et partout où les responsables peuvent décrocher des  gens qui vont voter pour eux. Ce n’est une affaire de groupe, mais d’une personne qui habite dans le quartier qu’il soit bon ou mauvais. Investi, c’est lui le candidat  du quartier. Sans épiloguer, c’est le vote affectif  qui s’impose, a fait valoir Mr GUEYE.

Sans ambages, Il accuse le pouvoir d’avoir ralenti expressément la distribution des cartes et de  servir  des bulletins originaux à leurs militants, que l’électeur doit utiliser le jour du vote. Qualifiant l’acte comme une fraude, il  appelle à la vigilance le jour du scrutin.

Pour le changement prôné par toutes les coalitions de partis ou partis  qui vont  aux élections. Il souhaite que la justice soit libre, que la mainmise de l’état sur cette institution soit levée, pour la rendre plus crédible à la vue du monde, car les nouvelles vont vite et traverse les mers et les rivières à la seconde, a soutenu Mr GUEYE.FDI