ARABIE SAOUDITE : L’APPEL AU SECOURS DE 477 SENEGALAIS ! (El Hadji Gorgui Wade NDOYE)

0

C’est l’enfer depuis plus de 9 mois pour ces honnêtes travailleurs qui sont partis avec de très bonnes conditions et d’excellents contrats en Terre Sainte ! La cause de leur misère actuelle: le retard du paiement de leur salaire au moment où la société de la grande famille des Hariri du Liban propriétaire de cette entreprise privée endettée jusqu’au cou est en faillite !

Les engagements financiers des Hariri dont les salaires s’élèvent à 4 milliards de dollars ! Les Sénégalais ne sont pas les seuls, il y a au moins 38.000 travailleurs dans la même situation. En effet 90 pour cent des travailleurs de la Famille Hariri en Arabie saoudite sont des immigrés.

La situation a créé des émeutes mais comme l’Arabie saoudite n’est pas championne de la liberté de la presse, les horreurs qui s’y passent sont enveloppées dans un voile invisible. Quoiqu’il en soit, partis en très bonne santé mentale et corporelle, la majorité des Sénégalais de cette entreprise vit dans une détresse morale notamment sur les sites où les restaurants sont fermés.

Sans argent, ils attendent l’aide du Consulat dont souvent ce sont les propres agents qui se cotisent pour leur venir en aide. Ce qui est dérisoire. Bien dérisoire même s’il faut le saluer!

Au pays, les familles de ces braves gens sont aussi endettées. Comment alors rentrer sans avoir son dû?
Beaucoup avaient fondé une famille avec leurs économies, soutenu leurs parents, construit des maisons et les voilà obligés de tendre la main pour manger. Qui connaît la grande dignité des Sénégalais peut mesurer la profondeur d’une telle déroute morale !

La chute du cours du pétrole, la nouvelle politique d’austérité des Saoud ont mis du plomb dans l’aile des secteurs du BTP. La famille Hariri sous les feux des critiques a une responsabilité à assumer en lieu et place de se pavaner dans les soirées mondaines. ContinentPremier sait que la diplomatie sénégalaise s’active, toute cette semaine des compatriotes sont reçus au Consulat mais cela ne suffit pas. Il faudrait bien sûr que le Ministre du Travail du Sénégal aille en Arabie saoudite discuter avec son homologue. Les assurances du vice Ministre du travail saoudien pourraient alors être suivies d’effets. On l’espère!

Près de 500 Sénégalais, ce n’est pas rien ! Le Gouvernement du Sénégal qui n’est en rien responsable de cette situation a clairement cependant une obligation de protéger les citoyens sur toutes les latitudes ! En Arabie saoudite, de patriotes honnêtes et travailleurs nous lancent un Appel. Nous ne pouvons pas les ignorer non pas seulement par humanisme mais par devoir.
j’y reviendrai.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité aux Nations Unies-Genève.
Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

Guéguerre pour le leadership de l’Apr à Dakar : Les partisans d’Amadou Bâ sonnent la fin de la récréation

“Nous n’accepterons plus jamais que des gens qui ne peuvent même pas remplir une boutique ou un taxi s’attaquent au ministre Amadou Bâ”, a lancé le conseiller municipal Khadim Gadiaga, jeudi, en marge de la cérémonie de remise de matériels et d’équipements sportifs aux 26 associations sportives et culturelles des Parcelles Assainies.

Ceci dit, les partisans du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan semblent sonner la fin de la récréation et, du coup, avertissent les détracteurs de leur leader.

En effet, ces derniers ont apporté la réplique aux contempteurs de leur leader attaqué à tout bout de champs, depuis qu’il a été annoncé comme patron des apéristes de la capitale. Selon le lutteur-politicien Khadim Gadiaga, “Amadou Bâ n’est pas dans des querelles de positionnement ou de leadership. Il est au-dessous des contingences politiciennes et/ou partisanes”, explique-t-il avant de rajouter qu’il (Amadou Bâ) leur a toujours exhorté de “travaillant tout en montrant les réalisations du président Macky Sall et ainsi laisser la bouche aux calomniateurs mus par leur intérêt crypto-personnel et non celui de la population”.

Khadim Gadiaga fait remarquer que “le gens doivent savoir que les Parcelles Assainies font Dakar et qui les contrôle, contrôle Dakar”. Le ministre Amadou Bâ a offert des équipements sportifs qui avoisine les deux millions cinq cent mille francs Cfa.

senego

Vote du budget du 09 juillet 2016: Ousmane DIAGNE aux conseillers municipaux…

    0

    Farba Senghor offre une enveloppe consistante à l’ASC Jaloré de Randouléne Nord.

    0

    Appel de Cheikh Serigne Sarr Ibn Cheikh Ibrahima Sarr « Borome Diassaka »: Ibra Mbaye Diop « Diassaka » donne rendez-vous aux fidéles musulmans à Mbokh-Mbokh.

      0

      Korité 2016: Macky Sall privilégie la lutte contre le terrorisme et gracie 600 détenus.

        0

        président de la République, Macky Sall a appelé les sénégalais à plus de mobilisation dans la lutte contre le terrorisme. Il l’a fait savoir, ce mercredi après la prière de l’Aid El Kébir, à laquelle il a participé à la Grande Mosquée de Dakar.

        « L’Etat en ce qui le concerne a pris toutes les dispositions. Mais la lutte contre le terrorisme est d’abord le combat de tout un chacun. C’est le combat des citoyens qui doivent participer à l’effort de défense nationale par l’information, par la communication. Et par la collaboration avec les services » » a dit le président Sall, entouré de l’Imam Ratib de la Grande Mosquée de Dakar et le Grand Serigne de Dakar, Abdoul Makhtar Diop après la prière de la Korité.

        « Au moment où nous célébrons cette fête de l’Aid El Fitr, je voudrais exprimer sa solidarité aux peuples frappés par le terrorisme. Hier encore, c’est dans la mosquée du prophète, Mouhamed (Psl) à Médine, qu’ils ont agi » a renseigné le chef de l’Etat.

        Selon le chef de l’Etat, « ces terroristes agissent partout pour semer la mort et la désolation. Nous devons nous mobiliser contre ce fléau. C’est un combat de la vie et c’est un combat que nous devons gagner ».

        Pour terminer, il a présenté ses condoléances à l’ensemble des pays qui ont été frappés par des attentats. « Aujourd’hui, que ce soit dans les pays musulmans ou en Europe ou aux Usa, en Asie, en Afrique, partout où on sème la mort et la désolation, nous devons exprimer notre solidarité et faire face à ce fléau » a dit le président Sall.

        Auparavant le président s’est réjoui que la communauté musulmane ait célébrée la fête de la Korité dans l’unisson cette année au Sénégal.

        Harouna FALL

        Création des chambres agricoles: le directeur général du développement rural de Thiès, donne la conclusion des ateliers.

          0

          Election du haut conseil des collectivités territoriales : le Benno Bokk Yakaar en tête avec 499 voix soit 57,02%.

            0

            Reportage:Frédéric DIALLO.    Talla Sylla, Maïmouna Dieng, Sellé Tourè disent OUI au Haut conseil des collectivités territoriales.

            Election du haut conseil des collectivités territoriales : le Benno Bokk Yakaar en tête avec 499 voix soit 57,02%.

            L’école Iba Cathy Bâ a abrité, ce dimanche 04 septembre  le vote du haut conseil des collectivités locales.

            Avec un taux de participation de 68,8%, la coalition Benno Bokk Yakaar a eu 499 voix soit 57, 02% , devançant, l’alternative patriotique et les démocrates réformateur/Yeesal.

            Avec deux bureaux de vote pour 875 inscrits, un taux de participation convenable, suivant les résultats obtenus par les trois coalitions, qui sont : le Benno Bokk Yakaar, l’alternative patriotique et des démocrates réformateurs/Yeesal.

            Nombre d’inscrits : bureau 01=437, bureau 02=438 : Total 875.

            Nombre de votants : bureau 01=299, bureau 02 303,total :602 , 08 bulletins nuls de chaque. Valablement exprimés : 594.

            Ont obtenu :

            La coalition, Benno Bokk Yakaar : 499 voix soit 57,02%.

            La coalition, Alternative patriotique : 80 voix soit 09,14%.

            La coalition, les démocrates réformateurs : 15 voix soit 1,71%.

            A noter, que le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, les membres de sa coalition et certains militants qui sont jusqu’à présent dans le parti Rewmi, sont venus remplir, ce devoir dit citoyen.

            Vu les résultats, les trois candidats de BBY, qui sont, le maire de Keur Moussa, Momar Ciss ; le maire de Thiénaba, Talla Diagne et Mme Yéya Ly de l’AFP, feront partie de ceux qui vont représenter Thiès au Haut conseil des collectivités territoriales. Frédéric DIALLO  .