04 avril 2019 : Talla SYLLA représenté ; Abdou MBOW et Maodo Malick Mbaye absents visibles.

  • 04 avril 2019 : Talla SYLLA représenté ; Abdou MBOW et Maodo Malick Mbaye absents visibles.

          « Les frappes du 24 février font toujours effet »

    L’absence remarquable d’Abdou MBOW et Maodo Malick MBAYE qui faisaient le Buzz, d’il y a quelques temps à Thiès, ont fait pensé aux gens que les fessées du 24 sont toujours douloureusement senties par ces dénués de sens. Leur arrivée dans les lieux, attirait l’attention, car chantée par les griots et commentée par les communicateurs traditionnels. Mais cette année pour éviter de baisser l’échine devant leur bourreau Idrissa SECK. Ils ont préféré se barrer et organiser un thé dansant quelque part dans un hôtel, comme prétexte pour éviter ce grand face à face devant leur botteur Idrissa SECK. Qui cette année ne sera pas rappelé à l’ordre pour n’avoir pas porté l’écharpe aux couleurs nationales par le maire de la ville de Thiès, Talla SYLLA absent et représenté par Madame Maïmouna DIENG.

    Dans les tribunes un seul président de mouvement de la mouvance présidentielle ; Cheikh Abdoulaye DIEYE de Siggi Jotna, qui a eu le courage de regarder les yeux dans les yeux les responsables de Rewmi tous confondus ; qui étaient tous là, du maire aux militants. Cheikh Abdoulaye DIEYE a fait ce qu’il fallait faire, mais gêné par de soi-disant acolytes Maodo Malick Mbaye, Abdou MBOW entre autres que les populations avaient déjà vomi.

    Une fête de 04 avril présidée par le gouverneur de région Amadou SY. Du côté militaire, le colonel Ousmane Amadou KANE entouré d’officiers et sous-officiers étaient tous là. Cette année 440 militaires et paramilitaires, 2.540 civils dont 39 écoles ont défilé à travers les artères de l’avenue Caen et de la place Mamadou DIA.

    Par rapport aux décorés militaires, ils ont été 23 à recevoir leur médaille du grade de chevalier, de médaille militaire de la croix de la valeur militaire  avec étoile de bronze,  de la médaille  militaire  blessé en opération, de la médaille  d’honneur  de l’armée de terre plus les grades de commandeur, d’officier et de chevalier.

    Après le défilé qui a été vécu aisément par les populations, les écoles suivantes ont été gratifiées, vu leur bon comportement et l’organisation lors du défilé. Le jury a retenu par compétence ces écoles suivantes : Daniel Brottier, Aly LÔ, Petite enfance et garderie de la base

    militaire, le collège Bassirou Mbacké, l’Ensa, la ligue sportive (Athlétisme), « minorettes » et majorettes. Au moment où se termine cette fête 2019, celle de 2020 est déjà dans la tête des organisateurs.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *