POLITIQUE: à quelques jours de la présidentielle; le mouvement « YEEWULEEN  » quitte BBY de Thiès

(Texte: Frédéric DIALLO / Camera: Sokhna Diarra GUEYE).

A quelques jours de l’élection présidentielle, le mouvement « YEEWULEEN » de la commune Ouest quitte la coalition et colle la faute au directeur de cabinet du ministre des forces armées, Demba DIOUF. Ce dernier ne respecte le pacte scellé entre le mouvement et la mouvance présidentielle. Comment est-ce possible; des 15 millions dégagés par la présidence, ce dernier n’a présenté que les 6, soi-disant que le reste est en cours de chemin. Si c’est de cette façon que la gestion du budget attribué à la zone Ouest qui compte plus de 40.000 électeurs,est géré aussi gauchement; d’autres démissions se préparent à l’horizon.

Nous ne sommes pas des militants de dernières heures et loin de ces transhumants. Vu la façon dont certains responsables de l’APR traitent avec les autres, ils ne réussiront jamais à gagner la commune de Thiès. Demba DIOUF n’a pas de base, personne n’est derrière lui; peut-être sa petite famille et tant d’autres responsables comme lui.On verra bien le soir du 24 février 2019.Même si Macky SALL gagne au premier, il s’aura que certains responsables de Thiès-Ouest sont des incapables et ne méritent aucun poste de responsabilité dans l’état ou du dernier mandat de quelqu’un, qui a tout fait pour battre Idi dans son fief.

 

 

 

 

Le chargé de communication du mouvement « YEEWULEEN » Bossa NDIAYE.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *