Mont-Rolland: les Imames; chefs de villages en ligne de mire contre ce groupuscule de Loukhouss

« LES POPULATIONS DE MONT-ROLLAND DU « FRONT DU OUI »;DEMANDENT A OUMAR; ALIOUNE SECK ET CONSORTS DE FAIRE COMME ALEXIS MBENGUE QUI A EU L’IDÉE EMMENER CE PROJET DANS SON TERROIR, AU LIEU DE  CALFEUTRER L’OPINION ».DES TERRES QUI SONT RESTEES PLUS DE 40 ANS SANS ETRE CULTIVEES.

 

(Frédéric DIALLO)-Mont-Rolland: les Imams; chefs de villages en ligne de mire contre ce groupuscule de Loukhouss, qui sans argument, veut appauvrir Mont-Rolland.

Ce petit groupe de personnes qui ne sont que 18 versus 313 et plus, veulent priver d’emploi les jeunes qui souhaitent développer leur terroir, en y restant contrairement aux vendeurs de fripouille à Colobane, des laveurs de véhicules dans tout Dakar, des apprentis chauffeurs, coxeurs, des bonnes ou femmes de ménage  à tout faire.

D’après les Imams, le maire  n’est pour rien dans ce projet; sauf peut-être qu’il est le premier magistrat de la commune et que ses adversaires politiques font tout pour le mater.Il n’a pas de terres dans ces parages.Donc essayer  de le salir serait impossible; c’est un homme propre. Tout « Mont-Rolland » le sait.

Gagner 50.000frs Cfa à Mont-Rolland vaut plus que 150.000frs Cfa de Dakar.

Les Imams, chefs de villages et autres que Alioune SECK, Oumar SECK et consorts arrêtent leur jeu. Raison pour laquelle « Le front du OUI a été créé par ces derniers dans les quatre villages, au lieu de trois, Bien que Fouloune n’a pas assez de terres dans le projet, mais a été  compté. 

Ndiaye BOPP, Fouloume, Fouloune et Loukhouss, où une rébellion malhonnête a commencé.Mais le front du Oui pour le projet va s’interposer sur le désire de ces quelques imposteurs, qui veulent coûte que coûte faire avorter un projet qui a déjà pris départ.

Le président du « FRONT DU OUI » , c’est le nommé Saliou MBENGUE du village de Loukhouss là où la rébellion a voulu prendre forme.Les imams présents lors de la rencontre sont:Imam Moussa NDIAYE de Ndiaye Bopp, Khalifa CISS de Loukhouss et Ousmane FAYE de Fouloume.

 

 

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *