NUIT DE L’EMERGENCE-Selon le rappeur Bismi: »les hommes passent , les instituts restent »

(Frédéric DIALLO) NUIT DE L’ÉMERGENCE-Selon le rappeur Bismi: »les hommes passent , les instituts restent ».Il fustige  les responsables de l’apr qui l’ont écarté de cette grande nuit de l’émergence deuxième édition, organisée par les femmes  de BBY de la région dans la nuit du 30 juin 2018 à la promenade  des Thiessois.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *