JUSTICE-PEINES LOURDES: 16eme jour du procès du maire de Dakar.

JUSTICE-PEINES LOURDES: 16eme jour du procès du maire de Dakar. (Fatima NDONGO envoyée spéciale-Lemiroir1.com & Revelations-medias.com)

07  ans fermes contre Khalifa SALL et Mbaye TOURE plus une amande de 05 milliards 490 millions de frs Cfa,pour les faits de détournements de deniers publics, d’association de malfaiteurs d’escroquerie portant sur les deniers publics et de blanchiment de capitaux entre autres délits.

Selon le procureur Serigne Bassirou GUEYE, les faits reprochés à ces derniers ont été identifiés, définis et caractérisés dans l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction. Faisant la genèse de l’affaire,Il rejette de l’existence de fonds politiques à la mairie de la ville de Dakar.Il dit: « durant trois semaines de procès, la défense n’a produit aucun document attestant de l’existence de fonds politiques dans la ville de Dakar.Les avocats de la défense ne faisaient que du cinéma pour croire plaire ou s’attiraient des clients qui suivent attentivement le déroulement du procès. Ils n’ont brandit rien qui ne puisse innocenter leurs clients, sinon les enfoncer. Car si un défenseur n’apporte aucun argument plausible, pouvant sauver son client, il n’a aucune chance d’être relaxé ».

Pour les autres; les peines requises sont les suivantes: 02 ans de prison avec sursis pour la dame Fatou TRAORE, pour complicité d’escroquerie sur des deniers publics; 05 ans de prison fermes pour Yaya BODIAN, Ibrahima Yatma DIAW et Amadou Makhtar MBOW pour association de malfaiteurs , détournement de deniers publics, faux et usage de faux et complicité de faux dans un document administratif entre autres.
Quant aux deux percepteurs, Amadou Oumar BOCOUM et Ibrahima TOURE; le procureur requiert leur relaxe pure et simple.Le procès reprend le lundi 19 février 2018, jour de plaidoirie des avocats de la défense; considéré comme la dernière carte sur table.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *