ANNEE 2017: la Chine, pays dans lequel les journalistes sont mal vus. Plus de trois cent sont enfermés dans les geôles.

ANNEE 2017: la Chine, pays dans lequel les journalistes sont mal vus. Plus de trois cent sont enfermés dans les geôles.

(Par Abadiada)-Considérés comme des rats, le journaliste ne vaut un yen dans le pays de Mao.Raison pour laquelle, des centaines et des centaines de journalistes sont enfermés dans les geôles chinoises avec des traitements spéciaux.Une ration de cravache comme petit déjeuner, un peu de riz blanc comme déjeuner et un verre d’eau comme repas du soir. Voila le menu que réservent les autorités chinoises aux journalistes de leur Chine Populaire.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *