Me Clédor Ciré Ly est en colère. La dernière correspondance du Procureur de la République, adressée au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, pour lever l’immunité parlementaire du maire de Dakar -et nouveau député- a révolté l’avocat. Et il ne veut rien de moins que la possibilité de poursuivre, pénalement, les magistrats qui, dans l’exercice de leurs fonctions, se seront rendus coupables d’avoir détenu arbitrairement un citoyen…

kewoulo.info

LAISSER UN COMMENTAIRE