Il avait été présenté comme un Sénégalais, nommé Sané, dont l’activité est de convoyer des migrants clandestins vers l’Europe. Présenté comme le cerveau de la bande, il a été arrêté au Maroc avec d’autres présumés passeurs. Le Quotidien révèle dans son édition de ce matin que «Sané» circulait sous une fausse identité. «S’il est vrai qu’il a séjourné pendant longtemps au Sénégal, il reste qu’il est Ghanéen, parle français couramment et circule aussi avec un passeport malien», détaille une source du journal.

«Maintenant, ajoute cette dernière, il y a effectivement des Sénégalais dont un certain Falaye, originaire du Sud du Sénégal, et un autre répondant du nom de Lamine qui ont également été arrêtés.»

LAISSER UN COMMENTAIRE