• Politique:Abdoulaye Isaac DIOP responsable des jeunes de REWMI de la commune Ouest rend sa démission:il adresse une lettre au Président de REWMI Idrissa SECK.
     Le Président Idrissa SECKle respect et l’affection qu’on porte n’est certainement pas synonyme de génuflexion.
    Le parti Rewmi est un idéal bâti fondamentalement sur la cofinance mutuelle, la fraternité et des principes qui sont la liberté, la justice et
    l’honneur que nous partageons avec vous.
    Nous vous avions soutenu et accompagné avec loyauté et fidélité avant même la création du parti non pas parce que vous étiez le meilleur des
    hommes de la planète mais plutôt parce que nous ressentions de l’affection et de la compassion à votre égard.
    Nous vous avions accordé une confiance aveugle en ce qui s’agit la gestion du parti non pas parce que nous n’étions pas en mesure de prendre nos responsabilités mais plutôt parce que nous avions cru votre bonne foi et à votre génie politique.
    Nous vous avions soutenu malgré vos erreurs cumulatives tout en restant toujours dévoués à la tâche non pas parce que nous avions peur
    de marcher sans vous mais plutôt parce que nous avons voulu rester des militants disciplinés.
    M. le Président, quand les plus dévoués deviennent les plus critiques, il faut reconnaître que la situation est devenue critique et si vous êtes aussi grand que nous le croyons, alors rien ne vous empêche d’appeler au calme et à la réconciliation à défaut de demander pardon.
    Si vous n’avez plus l’ambition de devenir Président de la république alors rien ne vous empêche de démissionner et de nous laisser reconstruire notre parti. Nous avions porté notre confiance en vous pas juste pour votre éloquence, mais pour votre courage politique et surtout pour les principes et idéaux qu’on partageait avec vous.
    Lorsque le Président Macky SALL vous avait convié à un dialogue national, vous aviez pris le soin de nous consulter, à travers un secrétariat national élargi ; donc, vous ne pouviez point ignorer qu’il était important de nous consulter avant de confier le devenir de notre parti à Khalifa SALL.
    M. le Président si vous avez une seule raison valable pour procéder à un choix aussi impopulaire et frustrant, alors, c’est le moment de le partager ou de se taire pour toujours.
    Pourquoi M. le Président ? Pourquoi après tant d’années de combats et de résistances vous avez choisi ce destin aussi malheureux ? Nous ne pensons pas que nous le méritons.
    Nous vous rappelons que Khalifa fut le seul député de l’opposition qui avait voté votre mis en accusation dans les chantiers de Thiès
    Nous vous rappelons que c’est ce Khalifa SALL que vous préférez au
    détriment de Thierno BOCOUM, Yankoba DIATARA, Samba BATHLY,
    Abdourahmane DIOUF… qui avait renié toute collaboration avec vous
    après que vous l’ayez soutenu aux élections locales de 2014.
    Nous vous rappelons M. le Président que c’est ce même Khalifa SALL qui vous impose aujourd’hui la conduite à tenir alors qu’il n’est ni Président d’un parti ni Président d’un mouvement solide de renommée internationale.
    Dites-nous alors pourquoi devons-nous accepter ce destin malheureux et peu ambitieux ?
    M. Le président je suis au regret de vous dire que je ne vous
    suivrai plus sur ces choix faciles, impopulaires et peu glorieux. Sur ce, je gèle toutes mes activités politiques au sein du parti Rewmi en espérant
    revoir l’Idrissa SECK avec qui et pour qui j’étais prêts à soulever des montagnes pour servir exclusivement ma nation avant de s’engager
    dans d’autres projets.
    Cordialement Abdoulaye Isaac DIOP
    Responsable jeune de Rewmi à Thiès Ouest

LEAVE A REPLY