Reportage: Frédéric DIALLO. La décision du préfet du département de Thiès d’octroyer  tous les lotissements  de la commune  de Thiès à Talla SYLLA n’est autre qu’un abus de pouvoir, et ça ne va pas passer. Par la voix de leur porte-parole, cheikh Lô,  adjoint au maire de la Commune Est, qui  parle d’abus de pouvoir de la part du préfet qui fait des injonctions contre ses chefs de services régionaux, particulièrement à Madame Diallo de l’urbanisme.

Il rappelle au préfet, en tant que légaliste départemental de respecter les textes et qu’il évite de les interpréter à sa manière. Il  précise  qu’un préfet n’est pas un juge,  son rôle en tant que représentant de l’état  n’est point  d’interpréter les lois , mais plutôt de veiller à leur bonne application, au lieu d’essayer de jouer au petit malin.

Il l’invite de se rapprocher  d’Oumar Mamadou BALDE, ancien préfet de Thiès, devenu gouverneur  de Matam, qui est un exemple de droiture, pour apprendre comment tenir un préfecturedefault-8.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *